Mardi 11 Muharram 1444 - 9 août 2022
Français

L’absence de contradiction dans le Coran et la réfutation de ce qui est susceptible de le fair croire

296825

Date de publication : 23-08-2020

Vues : 3151

Question

Je visionnais une séquence video postée sur You Tube. Lisant les commentaires suscités par la séquence, j’en trouvé qui m’a un peu troublé car je sais que le Coran est infaillible et qu’il n’ y a pas de contradiction entre ses versets.Pouvez-vous m’expliquer ce que la personne a écrit en guise de commentaire sur des versets du Coran:

•    Qui est le premier musulman? Le 14e verset  de la sourate 6 affirme que c’est Muhammad. Le 43e verset de la sourate 7 affirme que c’est Moise. Le Coran affirme encore qu’Adam était musulman.

•    La création de l’univers: selon le 29e verset de la sourate 3, la terre fut créée avant le ciel alors que les versets 27-30 de la sourate 79 affirment que le ciel fut créé avant la terre et que le 54e verset de la sourate 7 affirme que l’univers tout entier fut créé en 6 jours.

•    De quoi l’homme est créé? Le 67e verset de la sourate 19 affirme qu’il est créé à partir du néant tandis que le 2e verset de la sourate 96 affirme qu’il est créé à partir du sang coagulé et que le 30e verset de la sourate 20 affirme qu’il est créé à partir de l’eau et que le 4e verset de la sourate 16 affirme qu’il est créé à partir d’une goûte de sperme alors que le 26e verset de la sourate 15 dit qu’il est créé à partir de la boue desséchée.

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Premièrement, il faut savoir que le glorieux Coran  ne se contredit pas. C’est ce que le Transcendant dit en ces termes: Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! (Coran,4:82)

Deuxièmement, s’agissant de la première question, sa réponse est que la primauté est soit temporelle, soit axiologique.Dans le premier cas, elle est relative en ce sens qu’elle renvoie à un temps déterminé ou à des gens désignés. Dans le second, elle renvoie à une croyance certaine  qui exclut le doute.

Quant au tout premier musulman humain, c’est Adam (psl) , le père de l’humanité. Voir les détails de ce point de la réponse dans celle donnée à la question n°184941.

Deuxièmement, quant à l’orde de la création des créatures, Allah a créé la terre puis le ciel avant le déploiement de la terre. Sous ce rapport, Ibn Kathir a dit: « On trouve là une explication détaillée de la parole du Très-haut:  Il a créé les cieux et la terre en six jours.  (Coran,7:54). Là, Il distingue ce qui concerne la terre de ce qui se rapporte au ciel en disant qu’Il a créé la terre d’abord car elle est comme une fondation par la quelle on doit commencer avant de passer à la toiture . C’est ce qu’Il dit ailleurs en ces termes:  C’est Lui qui a créé la terre pour vous tous avant de passer au ciel pour en créer sept…  (Coran,2:29) S’agissant de Sa parole:  Etes-vous plus durs à créer? ou le ciel, qu’Il a pourtant construit? Il a élevé bien haut sa voûte, puis l’a parfaitement ordonné; Il a assombri sa nuit et fait luire son jour. Et quant à la terre, après cela, Il l’a étendue:   (Coran,79:27-33), elle révélé que le déploiement de la terre survient après la création du ciel. Ce déploiement est expliqué en ces termes : Il la dota  d’eau et de pâturages. Ceci fut après la création du ciel. Le texte indique que la création de la terre précéda celle du ciel. » Extrait du Tafsir d’Ibn Kathir (7/156). Voir les réponses données à la question n°31865 et à la question n°145809.

Troisièmement, concernant le processus de la création de l’homme, Allah le Très-haut créa Adam (psl) à partir de composantes de la terre mélangées avec de l’eau pour former une couche solide, ou collante, dit-on, de boue. Celle-ci devint ensuite puante. La boue dérivée du sable deviendra de l’argile. Quand Allah a décrit la création d’Adam dans le Coran, Il le mentionne chaque fois en fonction  de l’une des étapes qui marquent le processus de sa création et la formation de son entité. Aucune contradiction n’existe dans les versets du Coran. C’est une évidence pour tout homme doué d’entendement qui réfléchi.

Par la suite, les descendants d’Adam se démultiplièrent et se reproduisirent grâce à l’eau qu’est la semence sécrétée par l’homme et la femme comme on le constate. Voir les réponses données à la question n°4811   et à la question n°110417.

Quatrièmement, pour ce qui est de la parole du Très-haut: « Et l’homme dit: Une fois mort, me sortira-t-on vivant? L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien?» (Coran,19:66-67), Allah le Très-haut nous y informe que l’homme s’étonne et exclut même la possibilité de sa résurrection. C’est dans le même sens que le Très-haut dit: « Et si tu dois t’étonner, rien de plus étonnant que leurs dires: Quand nous seront poussière, reviendrons-nous vraiment à une nouvelle création? » (Coran,13:5) et dit: « L’homme ne voit-il pas que Nous l’avons créé d’une goutte de sperme? Et le voilà [devenu] un adversaire déclaré! Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création; il dit: Qui va redonner la vie à des ossements une fois réduits en poussière? Dis: Celui qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il Se connaît parfaitement à toute création.  (Coran,36:77-79). Le Très-haut tire de la création initiale la preuve de la possibilité de la résurrection. En d’autres termes, puisqu’Il a créé l’homme du néant, Il peut bien le restituer. C’est ainsi qu’Il dit:  Et c’est Lui qui commence la création puis la refait; et cela Lui est plus facile. Il a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. C’est Lui le Tout Puissant, le Sage.  (Coran,30:27) Voir le Tafsir d’Ibn Kathir (5/251). Rien n’existait avant qu’Allah n’ait créé Adam car Il l’a sorti du néant. Le verset sus mentionné ne dit pas qu’Adam ne fut créé de rien comme dit dans la présente question. Il dit : il ne fut rien. C’est-à-dire : il ne possédait pas l’existence  car il était inexistant. Or l’inexistant n’est rien. L’on entend par là dénoncer les propos des infidèles qui nient la résurrection et ne se souviennent pas de la première création qui pourtant reste plus étonnante pour ceux qui tirent des jugements ordinaires en se fiant de ce qu’ils saisissent  des apparences. La création à partir du néant  sans se référer à un prototype préexistant est plus étonnante et plus susceptible d’être exclue que la restitution de choses qui avaient auparavant existé  avant la dissolution de  leurs structures et composantes. Ceci est un raisonnement analogie fondé sur le tangible, même si , pour le Puissant, les deux (création et restitution ) sont pareilles. Voir at-Tahrir wat-Tanwiir (16/146).

Ibn Taymiyya a dit: « Puisque l’homme sait qu’il est créé après son inexistence, on l’a lui rappelé pour qu’il en tire la preuve de la capacité du Créateur à changer l’ordre normal des choses. C’est pourquoi Allah mentionne à propos de la création de Yahya fils de Zakaria (psl), dans le cadre de l’évocation de la seconde genèse : « Ô Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yaḥya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme. Et [Zacharie dit]: Ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse? [Allah] lui dit: «Ainsi sera-t-il! Ton Seigneur a dit: Ceci m’est facile. Et avant cela, Je t’ai créé alors que tu n’étais rien » (Coran,19:7-9) et dit: «Et l’homme dit: Une fois mort, me sortira-t-on vivant? L’homme ne se rappelle-t-il pas qu’avant cela, c’est Nous qui l’avons créé, alors qu’il n’était rien?  » (Coran, 19:66-67). Il rappelle à l’homme ce qu’il savait , à savoir qu’Il l’avait créé du néant. Il entend par là l’inciter à en tirer la preuve de Sa capacité de le restituer donc de faire ce qui est plus facile. » Extrait de Mihaadj as-Sunnah (1/373). Voir à toutes fins  utiles la réponse donnée à la question n°170649.

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A