Jeudi 25 Chawwaal 1443 - 26 mai 2022
Français

Traiter avec les plateformes de financement par crédit comme la plateforme Lindo et la plateforme numérique

Question

J’ai une demande d’explication à propos des plateformes de financement par crédit. Certaines sont conformes aux dispositions de la loi islamique, comme la plateforme numérique et la plateforme Lindo, d’après l’avis émis par la Maison de Révision légale (SRB) du Bahrain où interviennent Dr al-Mouzyani,Dr Shahloub et Dr al-Quri.

Ma question est la suivante:  la Maison de Révision légale est-elle une institution légalement acréditée ou pas?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Après avoir exploré la plateforme Lindo, nous n’avons  pas trouvé les détails de ses activités. Toutefois, ce que nous avons appris permet de faire deux remarques:

1-la plateforme achète la facture établie au nom de la société demandeuse de financement.Mais elle ne donne pas davantage de détails. En principe, l’achat de dette est interdit.

2-la plateforme agit en tant que mandataire de l’investisseur pour acheter la marchandise puis la revend à terme à la société demandeuse de finncement avant de la vendre à un autre commerçant afin de trouver de la liquidité. Cette forme de vente est interdite. Une résolution de l’Académie islamique internationale de jurisprudence et une résolution de l’Académie islamique de la Ligue islamique mondiale l’ont interdite. 

En dépit de cela, nous ne sommes pas en mesure de juger les opérations de la plateforme Lindo et  de la plateforme numérique. Nous ne disposons pas des normes de la Maison de Révision légale (SRB). Il est bien connu que certaines institutions légales autorisent des choses que d’autres interdisent. C’est le cas de la pratique systématique de la vente susmentionnée, et des actions mixtes et l’inclusion de pénalités  de retard de paiement comme condition, la conversion des dettes et d’autres ..Si vous voulez connaître le jugement des opérations des plateformes de financement par crédit, donnez-nous les détailles de l’une de ces opérations. L’une des formes autorisées consiste à ce que la plateforme vend une marchandise à terme à une société qui veut financer.. Ensuite la même société  assure la vente pour trouver de la liquidité. Une telle opération est autorisée. Il est aussi possible que la société n’achète pas la marchandise mais elle apporte la facture à la plateforme pour financement. Mieux , elle conclut avec la plateforme un contrat de Mourabahah. Ce qui lui permet d’acheter la marchandise pour elle-même de maière correcte avant de la renvendre à la société par tranches.

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A